La légende

16.12.22

La légende

LA LEGENDE. 

  A l'origine du temps des rêves, le ciel touchait la terre. Les animaux et les hommes devaient ramper. Alors le Grand Ancien, l'ancêtre de tous les aborigènes décida de vivre debout. Il prit le bâton qu'il trouva au fond de l'eau et s'en servit pour repousser le ciel loin au dessus de sa tête. Il l'éloigna si loin qu'il ne peut plus le toucher. Ainsi les oiseaux purent voler, les kangourous purent sauter et les hommes purent marcher.

Voyant que le bâton était devenu courbe après tant d'efforts, le Grand Ancien voulut le jeter loin. Mais le bâton lui fut rendu par le ciel qui n'en voulait pas. Alors le Grand Ancien garda à jamais ce bâton magique qui revient dans la main et l'appela Boomerang

A - THE LEGEND

Originally the time of dreams, heaven touched the Earth. Men and animals were crawling. Then the Grand old, the ancestor of all aborigines decided to live standing. He took the stick that he found at the bottom of the water and used it to repel the sky far above his head. It distanced him so far that he can no longer touch. Thus birds were able to fly, the kangaroos were able to jump and men were able to walk.

Seeing that the stick became bent after so much effort, the Grand old wanted to throw it away. But the stick it was rendered by the sky which did not want. Then the Grand old garda forever this magical stick which returns to the hand and named it Boomerang

E - LA LEYENDA

Originalmente el tiempo de los sueños, el cielo tocó la tierra. Hombres y animales estaban saturadas. Entonces el viejo Grand, el antepasado de todos los aborígenes decidieron vivir de pie. Tomó el palo que encontró en el fondo del agua y lo usó para repeler el cielo muy por encima de su cabeza. Distanció de él hasta que ya no puede tocar. Así aves fueron capaces de volar, los canguros fueron capaces de saltar y los hombres eran capaces de caminar.

Viendo que el palo se convirtió en doblado después de tanto esfuerzo, el viejo Grand quería tirarlo. Pero el palo fue rendido por el cielo que no quería. Entonces el Grand garda viejo para siempre este mágico palillo que devuelve a la mano y lo nombró Boomerang

I - LA LEGGENDA

Originariamente il tempo dei sogni, cielo ha toccato la terra. Gli uomini e gli animali erano strisciando. Poi il gran vecchio, l'antenato di tutti gli aborigeni ha deciso di vivere in piedi. Ha preso il bastone che ha trovato sul fondo dell'acqua e usato per respingere il cielo lontano sopra la sua testa. Lui così lontano che egli non è più possibile toccare le distanze. Così gli uccelli sono stati in grado di volare, i canguri sono stati in grado di saltare e gli uomini erano in grado di camminare.

Vedendo che il bastone divenne piegato dopo tanta fatica, il vecchio Grand voleva buttarla via. Ma il bastone era il rendering di cielo che non voleva. Poi il garda vecchio Grand per sempre questo magico bastone che restituisce alla mano e la chiamò Boomerang

P - A LENDA

Originalmente o tempo dos sonhos, o céu tocou a terra. Homens e animais estavam a rastejar. Então o velho Grand, o ancestral de todos os aborígenes decidiu viver em pé. Ele tirou o pau que ele encontrou no fundo da água e é usado para repelir o céu muito acima de sua cabeça. Ele distanciou dele até agora que ele já não pode tocar. Assim, aves foram capazes de voar, os cangurus foram capazes de saltar e homens foram capazes de andar.

Vendo que o pau ficou dobrado depois de tanto esforço, o antigo Grand queria jogá-lo fora. Mas o pau foi proferida pelo céu que não quis. Então o garda velho Grand para sempre neste mágico vara que retorna para a mão e é chamado Boomerang

Evolution du Boomerang au XX siècle :

1904 Premières compétition Saint Louis (USA)

1958: Création de l’ABA (Australian Boomerang Association)

1962: Invention de l’épreuve d’Aussie Round (voir chapitre règles)

1975 : Création de l’United States Boomerang Association et de la British Boomerang Society

1981 : Invention de l’épreuve de MTA et premier record de 28' 40''

1984 : Premiers tournois en France

1986 : Le français Jacques SOTTY lance un boomerang au dessus du mur de Merlin.

1987: Premières compétitions internationales regroupant les équipes américaines, françaises et allemandes.

1988: Création de France Boomerang Association.

1991: Les règles deviennent internationales avec la World Boomerang Association.

1992: Les boomerangs avec 3 ou 4 pales sont acceptés en compétition.

Dans les années 2010 le sport du boomerang est rattaché à la Fédération Française de Vol libre.

L'HISTOIRE

Le plus vieux boomerang a été découvert en 1987 en Pologne à Oblazowa, ce boomerang est daté de 23000 ans avant notre ére.

Des boomerangs ont été découverts un peu partout sur la planète : en Inde, en Indonésie, chez les Hopis de l'Arizona, au Danemark, en Egypte dans la tombe de Toutankhamon, etc…

Mais ce sont les Aborigènes d'Australie qui ont conservé le plus longtemps cette pratique de construction et d'utilisation du boomerang.

Il existe deux types de boomerang : les boomerangs sans retour et les boomerangs avec retour. Le boomerang avec retour, le plus connu, n'a jamais était utilisé comme arme, malgré de nombreux récits et témoignages, sauf exceptionnellement au Sud de l'Australie pour la chasse aux oiseaux. Seul, le boomerang sans retour (communément appelé bâton de chasse) peut servir à frapper intentionnellement, ce dernier est plus grand, plus lourd et profilé d'une manière différente.

Traditionnellement taillé dans une branche d'arbre, de forme cintrée, le boomerang avec retour a toujours était principalement un instrument de jeu.

Peu d'objets si simples en apparence, condensent à eux seuls autant de lois physiques : Principe de Bernouilli, cession gyroscopique, lois de déplacements de Newton, etc.

Un boomerang c'est : un avion + un hélicoptère + un gyroscope.

L'explication de son vol si particulier a été l'objet d'une thèse de 500 pages d'équations, son auteur est Felix Hess.

Il est possible de fabriquer un boomerang, en bois bien sûr, mais aussi en plastique, en fibre de carbone, en carton, bref dans tous les matériaux relativement rigides avec un poids convenablement étudié pour son vol.

Le record de distance avec retour atteint par un boomerang en vol est de 238 mètres. (238 m : apogée de sa trajectoire).

Il existe plusieurs types de boomerangs utilisés pour les compétitions. Pour la vitesse, l'endurance, l'acrobatie, la distance, la précision, le maximum de temps en l'air, etc.

On reste fasciné par l'objet évoluant dans l'espace, et le plaisir est encore plus grand lorsqu'on l'a construit. La fabrication est l'un des attraits majeurs de l'activité. On fabrique "son" boomerang. Pour tous, amateurs ou passionnés, les moments "boomerang" sont des instants de magie. De nombreux jeux sont possibles, individuels ou par équipes, en plein air ou en salle.

On développe son adresse, le sens de l'observation et ses capacités de réaction au comportement de l'objet. Les qualités requises ? Adresse, vivacité, sens de l'observation, connaissance des réglages, lecture du vent, stratégie, concentration, anticipation et convivialité.

C'est un sport ou les compétiteurs s'arbitrent entre eux, c'est aussi le seul sport ou le lanceur fait en même temps la cible et ainsi se vise lui même. La complicité avec le boomerang est grande et riche car on ne maîtrise jamais tout à fait les possibilités de l'objet.

On invente de nouvelles formes, on teste de nouveaux matériaux. Chaque lanceur a son style de décoration, chaque boomerang a son caractère. La variété est infinie pour celui qui voudra collectionner ces objets fabuleux.

C'est un domaine de recherche neuf et immense pour les plus curieux, avides de percer les mystères du boomerang, objet ancestral bénéficiant des nouvelles technologies

On commence à peine à pouvoir bien expliquer les comportements de l'objet et à concevoir des modèles fiables, peu onéreux et faciles à lancer

On maîtrise plus facilement la trajectoire d'un engin spatial que la trajectoire d'un nouveau boomerang.

Si l'homme la vue d'un oiseau a voulu s'élever dans les airs, ou en voyant un poisson a désiré aller sous l'eau, ayant pour conséquence l'invention de l'avion et du sous-marin, par contre, rien dans la nature n'a pu servir de modèle pour en fabriquer ou copier le vol aller-retour d'un boomerang. Il est inimaginable de penser qu'un homme ait pu se dire "je désire lancer un objet, et je veux qu'il revienne, et en conséquence je vais façonner un morceau de bois, pour qu'il puisse répondre à mon désir". Il est toujours impossible de dire pourquoi et dans quelles conditions a été fabriqué le premier boomerang avec retour

Boomez comme l'écrit le passionné Loofy (club des KOOKA de Besançon) - es-ce un verbe ? pour certain c'est surtout une façon de vivre et de regarder le ciel.

Depuis une trentaine d'années maintenant, les meilleurs lanceurs dans les compétitions internationales sont les Allemands, les Suisses, les Français, les Américains, les Australiens et en 2014 ce sont les Japonais qui ont remporté haut la main le mondial par équipe et en individuel un jeune brésilien est devenu champion du Monde de superbe façon !

Le boomerang est, contrairement aux idées reçues, un jeu qui comporte peu de risques. Les accidents sont rares et concernent plutôt les chevilles du fait que les lanceurs ont souvent le nez en l'air ...La sécurité se borne à quelques règles de bon sens (lancer sur une aire dégagée, veiller à l 'éloignement des spectateurs, prévenir si le boomerang dévie de sa trajectoire prévue).

Le boomerang fait son entrée depuis plusieurs années dans les écoles, primaires, secondaires, et bien s’inscrit dans le GUINNESS des records.